Dans Chantiers

Autrefois bien souvent autodidacte, le Conducteur de travaux en bâtiment était volontiers connu sous le nom de commis : commis plombier, électricien, plaquiste, maçon…

Il assure le lien entre le Maître d’Ouvrage, l’Architecte et les exécutants dont il dirige l’exécution des travaux au fil de ses visites de chantier.

Le Conducteur de travaux, un métier qui s’est valorisé dans le temps

Les années passant, l’environnement des métiers de l’acte de construire se complexifie : normes de plus en plus nombreuses, précises et évolutives, droit du travail et contraintes administratives de tous ordres, relation Client faite d’un savant équilibre de « commercial », juridico-financier etc…

Les entreprises doivent s’organiser et le commis devient petit à petit un « chargé d’affaires », de plus en plus diplômé.  La mise en place d’une véritable gestion analytique de chantier, initiée par le fondateur d’un major aujourd’hui bien connu de la profession, achève de conférer au métier de Conducteur de travaux un rôle central et incontournable.

Les entreprises de gros-œuvre structurées ne s’y trompent pas et recrutent désormais dans les rangs des Ecoles d’Ingénieurs. Le commis d’hier devient bien souvent Ingénieur Travaux, dans son métier d’origine ou même, pour les Sociétés les plus importantes, entrepreneur général.

La gestion de sous-traitants dans des spécialités très variées, elles-mêmes soumises à des évolutions réglementaires spécifiques, complète son vaste champ de compétences.

Le Conducteur de travaux, un interlocuteur au quotidien

Le Conducteur de Travaux des Maçons Parisiens endosse donc l’ensemble de ces responsabilités. Il est, pour les intervenants extérieurs, l’interlocuteur au quotidien. En interne, il fédère autour de lui l’action des différents services (achats, Bureaux d’Etudes, ateliers …) et assure la réussite des projets dont il a la charge, tant sur les aspects de délais, de coûts, de qualité que de conformité.

Afin de mener à bien cette tâche ambitieuse, il est volontairement profondément intégré dans le fonctionnement de l’Entreprise pour en porter les valeurs, et non pas détaché sur ses opérations, tel un mercenaire…

Articles Recommandés

LAISSER UN COMMENTAIRE