Dans Non classé

En 2007, un locataire du 107 rue de Reuilly à Paris lance le projet de mettre en place un projet de compost collectif en pied d’immeuble, une première dans la capitale.

L’association des locataires de l’immeuble et Paris Habitat approuvent ce projet et, en juin 2008, le matériel est installé. Les acteurs du projet se forment à cette activité.

Aujourd’hui, 80 foyers de l’immeuble transforment ainsi chaque année l’équivalent de 8 tonnes de déchets organiques en un compost de qualité.

Ce compost est utilisé pour les plantes de balcon et pour amender le sol d’un jardin de 45 parcelles qui est alors créé.

Le développement des jardins pédagogiques

L’idée vient ensuite d’installer des ruches. Effectivement, on voit des abeilles butiner dans les plantations, un petit verger.

On rencontre également des libellules au-dessus d’une mare. Des abris à insectes sont créés, et surtout est installé un poulailler avec des poules pondeuses.

Les enfants du quartier, grâce à ces installations, découvrent la vie de la nature, même si c’est en plein Paris. Ils sont sensibilisés très tôt à la notion d’écoresponsabilité.

Paris compte environ 500 parcs, petits jardins ou square qui rend la capitale plus verte.

Les projets de poulaillers, de vergers, de potagers, de toits végétaux, de ruches, de jardins pédagogiques se développent actuellement fortement pour préserver la biodiversité dans les zones urbaines.

Le Jardin Santerre aura été l’un des pionniers.

DERNIERS ARTICLES
Comments
  • copreaux dominique
    Répondre

    bravo quel plaisir de voir tout cela , j’ai une association les bulles vertes chalonnaises (page fb) qui prône la nature en ville et nous ouvrons les jardins aux scolaires et pour la journée du patrimoine (patrimoine vert très précieux)

LAISSER UN COMMENTAIRE