Dans Bâtiment

L’Empire Romain imposa ses règles à Paris, qui se dénommait Lutèce à l’époque, et avant tout ses règles de construction et d’urbanisme.

Les cités en Gaule correspondirent trait pour trait à la civilisation romaine : routes pavées, temples, théâtres, arènes, aqueducs, rues perpendiculaires, etc… Ce qui deviendra plus tard Paris est à l’origine une ville d’inspiration latine. Une approche pas si éloignée de la conception contemporaine de l’urbanisme.

De Lutèce à Paris

Le nom de Paris n’apparaît qu’au 4ème siècle. Avant, Paris s’appelle … Lutèce ! Lutèce fut une ville paisible, avec une garnison militaire de petite importance. C’est sur la rive gauche que la Cité allait s’étendre et accueillir une population de l’ordre de 5 à 20 000 habitants, selon les sources et les périodes. Au tout début du 1er siècle, Lutèce compte 2 000 habitants romano-gaulois. A cette époque, on note un arrêt de la production artistique celte pour un art de copie ou s’assimilant à l’Empire, voire à la Grèce comme référence et culture prédominante avant l’occupation romaine.

Les Lutéciens acceptent l’autorité romaine qui ne subira qu’une petite rébellion. Il y fut mis fin par la volonté des habitants, plus que par les romains. Pour autant, les résistances ne prirent pas totalement fin.

Les divinités celto-gauloises ne disparurent pas, mais se partageaient les cultes avec les dieux romains, notamment avec Mercure ou Jupiter. Il est possible de parler de « domination culturelle » au côté de la « domination économique ».

L’expansion de Lutèce


Le développement de Lutèce s’est effectué en contrefort de la Montagne Sainte Geneviève. Les protections, édifiées vers 270, ne tinrent pas l’assaut des Germains et la ville allait connaître les premiers soubresauts parvenant du Nord et de l’Est européen.

Entre-temps et depuis la fin du premier siècle, Lutetia prospère et collabore avec les Romains : c’est la Pax Romana ou la “paix romaine”.

Le développement de la ville est expliqué dans la remarquable émission « Des Racines et des Ailes » : https://youtu.be/ODSe4CqVxNU

200 ans de stabilité, ce qui est très rare dans l’histoire de l’Humanité, donnent à Lutèce une stabilité certaine. Les gaulois acceptent la suprématie latine, au point de devenir un exemple au sein de l’Empire romain. Les « gallo-romains » devinrent un exemple de développement et de raffinement après seulement quelques décennies de domination.

Photo @Wikipédia

Articles Recommandés

LAISSER UN COMMENTAIRE