Dans Bâtiment

Les chansons du bâtiment sont nombreuses. On y parle de construction, de fierté d’avoir édifié une maison ou un immeuble.

Nous en reportons deux ici, l’une pour enfants et grands d’Anne Sylvestre et celle de Maurice Chevalier devenue emblématique.

Le petit maçon

Mon ballon est bien rond,
Mais le mur n’est pas dur,
Donnez-moi des briques,
Que je vous fabrique,
Un joli mur à ballon,
Avec du béton, ton, ton,
Avec du béton.

Ma marelle est très belle,
Mais l’plancher est penché,
Donnez-moi des planches,
Que je le dépenche,
Mon joli plancher sautant,
Avec du bois blanc, blanc, blanc,
Avec du bois blanc.

(…)

Cervolant vole au vent,
Mais le toit n’est pas droit,
Donnez-moi des tuiles,
Je ferais facile,
Un beau toit pour grimper haut,
Avec des chéneaux, no, no,
Avec des chéneaux.

Mon cartable est minable,
Mes devoirs sont tout noir,
Ce serait si drôle,
D’apprendre à l’école,
A construire des maisons,
Comme un vrai maçon, çon, çon,
Comme un vrai maçon.

Anne Sylvestre       

Quand le Bâtiment va tout va

Une pierre sur une pierre
Ça fait pas grand-chose
Une pierre sur deux pierres
Ça peut faire un p’tit banc
Une pierre sur trois pierres
Quand on les superpose
Ça fait l’début de tout un bâtiment
Oui vraiment
Une bouteille de vin blanc
Quelques sacs de ciment
Pour faire marcher tout ça
Un bon coup d’huile de bras
Eh ! Les gars !

Quand le bâtiment va, tout va, tout va
On entend chanter les villes et les campagnes

Quand le bâtiment va, tout va, tout va
Partout y a d’la joie quand le bâtiment va

Un p’tit morceau d’bois
C’est une étagère
Deux p’tits morceaux d’bois
Ça peut faire un palier
Trois p’tits morceaux d’bois
Pour peu qu’on sache y faire
Nous voilà bons pour tout un escalier
Hop ! Ça y est !
Un marteau, quelques clous, un rabot
Et surtout pour faire marcher tout ça
Beaucoup d’huile de bras
Eh ! Les gars !

Quand le bâtiment va, tout va, tout va
On entend chanter les villes et les campagnes


Quand le bâtiment va, tout va, tout va
Partout y a d’la joie quand le bâtiment va

Eh ! Les gars ! Eh ! Les gars !

[Un p’tit coup d’pinceau
Ça n’vous fait qu’une touche
Deux p’tits coups d’pinceau
Ça fait un Picasso
Cinq mille coups d’pinceau
Ça fait une si belle couche
Que la maison reluit de bas en haut
Au boulot.
Du blanc pour le plafond
Une échelle, une chanson
Pour faire marcher tout ça
Un bon coup d’huile de bras
Eh ! Les gars !

Maurice Chevalier

Articles Recommandés

LAISSER UN COMMENTAIRE