Dans Coopérative

Une SCOP est une Société Coopérative Ouvrière de Production, appelée désormais Société Coopérative et Participative. Cette forme de société permet d’allier rentabilité économique et avantages financiers à une méthode de gouvernance démocratique. Les coopératives reviennent en force actuellement. Les Maçons Parisiens, en France, en est un artisan initiateur.

Le mode de gouvernance des SCOP

Dans le monde, ce principe a convaincu près de 20 millions de salariés et d’entrepreneurs. En France les SCOP sont en nombre de 40 000 sous forme de Société Anonyme (SA) ou Société A Responsabilité Limitée (SARL).

L’entreprise des Maçons Parisiens participe à ce mouvement de management participatif en entreprise depuis 1930. Les salariés partagent les valeurs des Maçons Parisiens en apposant leur engagement en tant que véritable actionnaire, détenant à eux tous, au moins 51% des parts, du capital social de la société.

Etant majoritaires, chaque salarié représente 1 voix (peu importe le capital détenu contrairement aux autres modèles de sociétés). C’est ainsi, que les salariés deviennent de véritables décisionnaires dans les choix. Les salariés représentent le cœur de la SCOP.

Ce sont eux aussi, qui élisent leurs Administrateurs et leur Président.

La réussite des SCOP

Les sociétés coopératives et participatives s’inscrivent dans le temps, grâce à leur stabilité de gestion, qui suscite leur bon développement. Qui a dit qu’il n’était pas possible de faire rimer rentabilité financière et équité sociale ?

L’entreprise des Maçons Parisiens représente 50 millions de chiffre d’affaires annuel (57 millions en 2011). Cette forme de société, peu connue, est bien loin des problèmes de licenciement ou de délocalisation.

Les SCOP attribuent en moyenne 45% (minimum prévu par la loi 25% sauf si l’entreprise détient moins de 50 salariés) de leurs bénéfices, sous forme de participation et intéressement pour l’ensemble des salariés et sous forme de dividende pour les salariés associés.

En pratique 45% des bénéfices est réservée exclusivement à l’entreprise, classée en « réserve impartageable ». Ce qui permet à l’entreprise d’innover dans ses techniques de travail et de renouveler ses équipements.

Le journal « Le Moniteur » a attribué le 14 décembre 2011, le « prix spécial 10 ans », récompensant ainsi les entreprises françaises les plus remarquables de la dernière décennie, ce prix a été décerné aux Maçons Parisiens. Comme quoi la démocratie leur réussie !

La SCOP des Maçons Parisiens est bien armée pour maintenir son avenir. Avec des méthodes de gestion en béton !

Articles Recommandés

LAISSER UN COMMENTAIRE