Dans Non classé

Suite à de nombreuses attaques terroristes au sein de la Capitale, et notamment contre plusieurs monuments parisiens, il a été décidé de renforcer la sécurité du monument payant le plus visité au monde : la Tour Eiffel.

Une protection de verre a été choisie en 2016 et les travaux devraient être achevés avant la Fête Nationale du 14 juillet 2018.

Le projet consiste en l’installation de panneaux de verres de 6,5 centimètres d’épaisseur et de   3,24 mètres de hauteur (en clin d’œil au 324 mètres de hauteur de la Tour).

Ces parois de verre anti-balles ont pour objectif de protéger les visiteurs de la Dame de Fer, tout en créant un aspect plus attrayant que les grillages de fer actuels.

Au niveau des entrées et sorties, une grille métallique assurera le passage en toute sécurité des 7 millions de visiteurs annuels. Gustave Eiffel n’aurait pas imaginé tout ce dispositif !

D’un point de vue budgétaire, le coût de ce dispositif anti-intrusion devrait atteindre les 20 millions d’euros.

Ce projet « Made in France », assez innovant concernant la protection de monuments, connaît tout de même des opposants : des riverains mécontents ont créé le hashtag #ParisNestplusUneFête.

La France, bien que souvent une cible malheureusement privilégiée d’attentats, n’est pas la seule quant à l’initiative d’actions de protection de cette ampleur. On constate également de tels chantiers sont en cours dans des pays voisins tels que la Belgique, ou l’Angleterre.

Ce projet sur l’un des monuments des plus emblématiques de la capitale vise également à rendre la ville hôte d’autant plus sûre en vue des jeux olympiques de 2024.

Articles Recommandés

LAISSER UN COMMENTAIRE