Dans Non classé

L’un des objectifs de Paris aujourd’hui est de devenir une ville plus agréable pour les piétons et cyclistes. C’est pourquoi de multiples aménagements sont en cours dans la capitale française.

L’un des aménagements déployés pour favoriser les pistes cyclables est la mise en place des zones 30 km/h pour les automobilistes.

D’ici 2020, l’ensemble de Paris, hormis les grands axes, sera en zone 30 (km/h). Cette limitation va avoir pour conséquence un partage de l’espace entre les automobilistes, les cyclistes et les piétons. La finalité pour les cyclistes est de circuler à double sens dans ces zones, cyclables sur 200 km de pistes.

De plus, une nouvelle répartition des espaces est prévue pour 7 grandes places parisiennes : Bastille, Nation, Gambetta, Fêtes, Italie, Madeleine et Panthéon. Le but de ces aménagements est de rééquilibrer l’usage des espaces, de sécuriser le parcours des cyclistes et de diversifier les usages de chacun.

A travers le Plan Vélo de Paris l’un des objectifs est de créer une piste cyclable à double sens protégée par un séparateur qui reliera la place de la Concorde et la place de la Bastille. Un premier tronçon de cette piste a ouvert le 15 mars entre la rue Pavée et la rue des Archives dans le 4ème arrondissement.

Les aides à la mobilité : favoriser un transport alternatif aux véhicules

Pour inciter le plus grand nombre de personnes à recourir à des modes de déplacements propres, la municipalité propose plus de vingt aides financières, des mesures qui ont été dévoilées au Conseil de Paris de décembre 2017.

Avec un déploiement qui a commencé dès le 1er janvier 2018, les aides à la mobilité concernent tout le monde : particuliers, professionnels, taxis, etc.

DERNIERS ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE