Dans Bâtiment, Histoire

Fils d’architecte, Pierre Dufau impressionne par le nombre de ses réalisations et la diversité de son œuvre. Mais quel a été le parcours de cet architecte très productif ?

L’infatigable Pierre Dufau

Pierre Dufau intègre tout d’abord l’École nationale supérieure des beaux-arts au sein de l’atelier de Gabriel Héraud, dont il ressort diplômé en 1937. Quelques années après seulement, il s’attaque aux travaux de reconstruction de la ville d’Amiens suite aux nombreux bombardements de la guerre. Pour ce faire, il choisit d’utiliser des matériaux traditionnellement utilisés en Picardie, comme la brique.

Fort de cette expérience, il atterrit à la tête d’une des plus grands agences des Trente glorieuses, avec plus de 600 réalisations à son actif. Dans les années cinquante, il élargit son travail à des projets internationaux en réalisant notamment l’aérogare d’Accra puis l’ambassade de France à Phnom-Penh. En 1967, il s’attaque à la construction du siège de la Royale Belge, qui demeurera son œuvre internationale majeure.

Soucieux de toucher à des domaines divers, Pierre Dufau se lance ensuite dans la conception de plusieurs centrales nucléaires. Puis, toujours en 1967, il est nommé architecte en chef d’urbanisme du Nouveau Créteil et réalise à ce titre l’Hôtel de Ville en 1972, puis le centre hospitalier de la ville en 1977. Parallèlement, il érigera quelques-unes des tours présentes dans le quartier de la Défense.

Son œuvre prend rapidement une nouvelle dimension et s’enrichit lorsqu’il est nommé Architecte en Chef des Bâtiments nationaux. En effet, cela lui permet de concevoir un large éventail de bâtiments publics allant des maries aux préfectures en passant par les ambassades, les hôpitaux ou encore des gares de métro comme ce fut le cas pour la gare « Charles de Gaulle – Étoile » du métro de Paris. Dans la sphère privée, ses réalisations sont également très diversifiées puisqu’il travaille aussi bien sur des projets de logements sociaux que sur des bureaux, des usines ou encore des hôtels.

Le « style Pierre Dufau » est caractérisé par une utilisation importante des ossatures de béton et d’acier, ainsi que par le goût de matériaux nobles mis en forme de manière minimaliste. En effet, l’architecte, soucieux de respecter les contraintes économiques de son époque, n’affectionnait pas la mise en scène de l’architecture.

Pierre Dufau laisse donc derrière lui une œuvre conséquente et très variée, tant dans le domaine public que dans le domaine privé, avec plus de 600 réalisations et 2 050 affaires à son actif. Surtout connu pour la reconstruction de la ville d’Amiens, le Palais des Sports de Paris ou encore le nouveau Créteil, il s’attela aussi bien à la rénovation et l’enrichissement urbain d’anciennes villes qu’à la création de villes nouvelles.

Photo : Drugstore Publicis, Champs-Élysées, Paris

Crédit photo : Iain McLauchlan@Flickr

Articles Recommandés

LAISSER UN COMMENTAIRE