Dans Histoire

Montmartre, dans le 18ème arrondissement de Paris, est un haut-lieu touristique de la ville. Jusqu’en 1859, le quartier était une commune française qui appartenait au département de la Seine. Sa surface était beaucoup plus étendue que de nos jours. Montmartre devient, au 19ème et 20ème siècles, un endroit incontournable pour les peintres où l’on y retrouvera des artistes tels que Van Gogh, Picasso, Pissarro, …

La place du Tertre est l’antique place publique du village de Montmartre dont la construction remonte à 1635. Elle est connue pour ses artistes qui peignent toujours sur chevalet en disposant de 1 m² par artiste pour 149 places disponibles.

L’arrivée des peintres dans Montmartre

En 1820, Horace Vernet s’installe à la Chaussée des Martyrs. Son voisin n’est autre que Géricault, artiste reconnu notamment par le Radeau de la Méduse. En 1830, Corot les rejoint, et ensemble ils amorcent le mouvement impressionniste.

De la fin du 18ème siècle au début de la Première Guerre Mondiale commencent à arriver les artistes indépendants. De nombreux artistes commencent à visiter la Place et y habitent comme Pissarro, Toulouse-Lautrec, Van Gogh, Picasso et encore d’autres qui ont su développer des courants artistiques.

Des cabarets et des musées historiques

Montmartre voit se créer des cabarets vite célèbres, comme Le Lapin Agile, rue des Saules, la plus vieille rue de Montmartre. On y croisait Renoir, Verlaine, et Apollinaire qui désertait le Faubourg Saint-Germain. Picasso habitait à côté et disposait d’une belle terrasse. Il y recevait Charlie Chaplin, Rudolph Valentino et des personnalités du monde entier, ce qui permit à Montmartre et au Lapin agile d’atteindre une belle notoriété dans les milieux artistiques. Le cabaret Aux Billards de Bois, devenu aujourd’hui La Bonne Franquette, est également célèbre réunissait souvent Degas, Cézanne, Sisley … Van Gogh y a peint le tableau La Guingette. Patachou, figure incontournable du lieu, a fait connaître Georges Brassens ou Jacques Brel qui chantèrent pour la première fois dans son cabaret. Les emblématiques Moulin de la Galette, dernier moulin à vent de Paris et Le Moulin Rouge rappellent que Montmartre est une butte où le vent de Paris soufflait pour produire de la farine.

D’autres lieux sont visités chaque année par d’innombrables touristes : outre la Place du Tertre, l’atelier de Picasso, au 2ème étage du 49 rue Gabrielle ; le Bateau-Lavoir, cité d’artistes où vivaient Modigliani, Max Jacob, Dufy ; le rue Orchampt, où vécurent Dalida et Stéphane Grapelli.

Articles Recommandés

LAISSER UN COMMENTAIRE