Dans Histoire

Le lycée Voltaire, situé près du Père Lachaise entre la Place de la République et la Place de la Nation, est, parmi les constructions scolaires, le premier lycée de l’est parisien à être construit. Il constitue un modèle de construction des lycées parisiens, dont s’inspireront nombre d’architectes.

Conçu par l’architecte Eugène Train, il est inauguré en 1890 par le président Sadi Carnot. Dès son ouverture, ce lycée est un établissement réservé aux garçons et devient progressivement mixte à partir de 1973.

Une porte monumentale est surplombée par deux bustes : ceux de Voltaire et Ampère, incarnant ici les Arts et les Sciences.

Une fois entré et passé une large salle d’accueil des élèves, on découvre une Cour d’Honneur présentant une sculpture en marbre réalisée en 1907 par le sculpteur Victor Segoffin (1867-1925).

Ce monument avait été conçu à l’origine pour intégrer le Panthéon, mais fut relégué pendant six ans dans une remise, pour être installé au lycée Voltaire.

L’architecture très haussmannienne donne place à beaucoup de luminosité pour les salles de classe. Outre la cour d’honneur, deux autres grandes cours de récréation et une vaste cour de sports jouxtant un immense gymnase rythme la visite de ce lycée.

De nombreux élèves de ce lycée sont devenus célèbres, parmi lesquels le cinéaste Yves Boisset, l’astrophysicien André Brahic, l’écrivain Jean-Claude Carrière, Edgar Faure, Alain Fournier, Bernard Kouchner, Guy Marchand, Jean Mermoz, … De nombreux professeurs également : Roland Barthes, Serge Koster, Henri Agel.

Photo @Wikipédia

DERNIERS ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE