Dans Innovation

Les Maçons Parisiens font partie des entreprises qui utilisent le béton dès les années 30 en région parisienne. Mais au fait qu’est-ce que le béton ? En tant que mélange d’un liant et de granulats, son usage remonte à la haute Antiquité (3 000 avant J.-C.), avec des mélanges à base d’argile. Ce matériau se dégradant rapidement, peu de vestiges attestent son utilisation.

Le béton au sens où nous l’entendons aujourd’hui est en fait un mélange de ciment et de granulats, utilisé dès l’époque romaine. On en trouve sur les nombreux bâtiments de la Rome antique, comme quoi il résiste bien au vieillissement des constructions.

Au 19ème siècle, grâce à l’industrialisation de la fabrication du ciment, le succès du béton est attesté par le dépôt de brevets d’un jardinier créatif, Un jardinier créatif, Joseph Monier. Ces brevets décrivent un système de construction à base de fer et de ciment, pour une utilisation liée aux jardinières, tuyaux et réservoirs à eau. Il est l’inventeur du « ciment armé ».

François Coignet imagine alors en 1852 le béton armé et construit le tout premier immeuble en béton coulé avec fers profilés enrobés, à Saint-Denis, en région parisienne.

Le béton : de nouveaux horizons

En 1867, un immeuble en béton aggloméré est breveté à Paris par François Hennebique. Celui-ci imagine la première dalle en béton de ciment armé de fers ronds (1880), les poutres creuses en béton armé (1892), le pilote en béton armé à ligatures rapprochées (1896).

La composition du béton est fixée en 1906 par un règlement, selon lequel 1 m3 de béton ordinaire est fabriqué à partir de 350 kg de ciment, 590 kg de sable, 1 180 kg de gravier, et 210 litres d’eau.

Mais les déclinaisons et applications du béton se multiplient au 20ème siècle : béton à poudres réactives, plus résistant, béton précontraint, contenant des câbles d’acier en tension, béton allégé, grâce à des billes de polystyrène…

Enfin, apparaissent à la fin des années 1980 les bétons hautes performances (BHP), puis les bétons autoplaçants et les bétons fibrés à ultra hautes performances.

La famille des bétons ne cesse de s’agrandir.

Source : Lafarge

Articles Recommandés

LAISSER UN COMMENTAIRE